Un exemple de paragraphe argumenté sur la première guerre mondiale

Une guerre totale.

Une ou deux phrases d’introduction.

Par l’ampleur de la mobilisation et par sa durée, le premier conflit mondial revêt un caractère particulier. Le sujet nous invite à comprendre en quoi la première guerre mondiale est une guerre totale.

1ère partie : mobiliser l’économie.

Devant les besoins toujours plus importants des armées, les sociétés en guerre mobilisent l’ensemble des acteurs du monde économique. Toutes les industries du pays sont, par exemple, mobilisées pour les fournitures en armement ou le ravitaillement des soldats. Les gouvernements font alors réquisitionner, notamment, outils et moyens de transports.
La mobilisation de tous les moyens de production pour satisfaire aux exigences de la guerre n’est pas sans conséquences pour la population civile. Cette population connaît la mise en place d’un rationnement des vivres. Les gens consomment dans des limites fixées par l’Etat. Ces limites ne sont pas toujours suffisantes et la population souffre de carences alimentaires.
On mobilise aussi les moyens de productions mais aussi les capitaux. Les Etats lancent des emprunts auprès des populations mais en direction de l’étranger. On peut citer en exemple, un pays comme la France qui s’endette au profit des USA.

2ème partie : mobiliser les hommes.

La société toute entière se mobilise aussi. L’arrière, la société qui n’est pas directement au combat, s’engage. Les femmes sont appelées, par exemple, à remplacer les hommes dans les champs ou à l’usine. Les colonies sont également largement mises à contribution dans le conflit, à l’arrière comme au front.

3ème partie : mobiliser les esprits.

Il s’agit enfin d’une guerre totale, dans la mesure où les gouvernements cherchent à contrôler le plus possible l’engagement moral des populations. Pour cela ils utilisent la censure. Les passages de lettres de soldats, susceptibles de porter atteinte au moral (récit des atrocités et de la souffrance quotidienne) sont supprimés.

Une phrase de conclusion rappelant le cheminement de l’argumentation.

En conclusion, on peut parler d’une guerre totale dans le cadre du premier conflit mondial car c’est l’ensemble de la société, la population combattante ou non et tous les moyens de production qui accaparés pour faire la guerre.